Et si on profitait du confinement pour raviver sa culture cinématographique ? Voici notre liste complètement subjective de films intemporels à (re)découvrir d’urgence pour côtoyer depuis son canapé quelques chefs-d’oeuvre du 7ème art.

Certains l’aiment chaud

De Billy Wilder avec Marilyn Monroe, Tony Curtis, Jack Lemmon…

Le synopsis ?
Deux musiciens de jazz au chômage, mêlés involontairement à un règlement de comptes entre gangsters, se transforment en musiciennes pour leur échapper. Ils partent en Floride avec un orchestre féminin. Ils tombent illico amoureux d’une ravissante et blonde créature, Alouette, qui veut épouser un milliardaire…

Pourquoi on l’aime ? Pour admirer une certaine Maryline Monroe enchanteresse et un script plein d’humour.

Fenêtre sur cour

De Alfred Hitchcock avec James Stewart, Grace Kelly, Wendell Corey…

Le synopsis ?
À cause d’une jambe cassée, le reporter-photographe L. B. Jeffries est contraint de rester chez lui dans un fauteuil roulant. Homme d’action et amateur d’aventure, il s’aperçoit qu’il peut tirer parti de son immobilité forcée en étudiant le comportement des habitants de l’immeuble qu’il occupe dans Greenwich Village. Et ses observations l’amènent à la conviction que Lars Thorwald, son voisin d’en face, a assassiné sa femme. Sa fiancée, Lisa Fremont, ne le prend tout d’abord pas au sérieux, ironisant sur l’excitation que lui procure sa surveillance, mais finit par se prendre au jeu…

Pourquoi on l’aime ? Parce que Hitchkock s’inscrit encore et toujours comme le maître absolu du suspens ! Et le plaisir de retrouver les acteurs fétiches du réalisateur comme Grace Kelly. D’ailleurs on pense à la rédac’ que tous ses films sont à revoir sans modération !

Le Dictateur

De Charlie Chaplin avec Charlie Chaplin, Jack Oakie, Paulette Goddard…

Le synopsis ?
Dans le ghetto juif vit un petit barbier qui ressemble énormément à Adenoid Hynkel, le dictateur de Tomania qui a décidé l’extermination du peuple juif. Au cours d’une rafle, le barbier est arrêté en compagnie de Schultz, un farouche adversaire d’Hynkel…

Pourquoi on l’aime ? Car Charlie Chaplin arrive aujourd’hui encore à nous faire hurler de rire à travers les situations rocambolesques qu’il crée, tout simplement.

Amadeus

De Milos Forman avec Tom Hulce, F. Murray Abraham, Elizabeth Berridge

Le synopsis ?
À Vienne, Wolfgang Amadeus Mozart est devenu le plus grand compositeur du siècle. Réalisant la menace que représente pour lui ce surdoué arrogant dont il admire le profond génie, Salieri, musicien réputé et compositeur officiel de la Cour, tente de l’évincer…

Pourquoi on l’aime ? Parce que ce film d’époque nous fait revivre de façon inattendue l’histoire de l’un des plus grands génie de la musique classique, rien que ça !

In the mood for love

De Wong Kar-wai avec Tony Leung Chiu Wai, Maggie Cheung, Rebecca Pan

Le synopsis ?
Hong Kong, 1962. M. et Mme Chow emmenagent dans leur nouvel appartement le meme jour que leurs voisins, M. et Mme Chan. Sans comprendre comment cela a commence, Chow Mo-wan et Chan Li-zhen apprennent que leurs epoux respectifs ont une liaison. Cette decouverte les choque mais les rapproche. Ils se voient de plus en plus souvent mais le voisinage commence a s’en apercevoir. Il semble n’y avoir aucune possibilite pour eux de vivre une relation amoureuse. Mais la retenue, les reserves emotionnelles de Mme Chan hantent M. Chow, qui sent ses sentiments changer.

Pourquoi on l’aime ? Car ce film nous entraine dans les méandres du désir avec beaucoup de poésie. Incontournable.

Itinéraire d’un enfant gâté

De Claude Lelouch avec Jean-Paul Belmondo, Richard Anconina, Jean-Philippe Chatrier…

Le synopsis ?
Sam Lion a été élevé dans le milieu du cirque puis a du faire une reconversion forcée comme chef d’entreprise. Mais la cinquantaine passée, il se lasse de ses responsabilités et de son fils, Jean-Philippe, dont la collaboration ne lui est pas d’un grand secours. Il décide d’employer les grands moyens et de disparaître en Afrique. Mais son passé va l’y rattraper en la personne d’Albert Duvivier, un de ses anciens employés…

Pourquoi on l’aime ? Parce que Claude Lelouch et Paul Belmondo ! Il vous en faut plus ?

Jules et Jim

De François Truffaut avec Jeanne Moreau, Oskar Werner, Henri Serre…

Le synopsis ?
Paris, dans les années 1900 : Jules, allemand et Jim, français, deux amis artistes, sont épris de la même femme, Catherine. C’est Jules qui épouse Catherine. La guerre les sépare. Ils se retrouvent en 1918. Catherine n’aime plus Jules et tombe amoureuse de Jim.

Pourquoi on l’aime ? Pour vivre les aventures d’un trio pas comme les autres à travers les yeux de François Truffaut… Mythique.

Peau d’âne

De de Jacques Demy avec Yves Pignot, Catherine Deneuve, Jean Marais…

Le synopsis ?
La reine moribonde a fait promettre au roi de n’épouser qu’une femme plus belle qu’elle. Dans tout le royaume, une seule personne peut se prévaloir d’une telle beauté, sa propre fille. Revêtue d’une peau d’âne, la princesse désespérée s’enfuit du château familial. À partir de 6 ans.

Pourquoi on l’aime ? Pour Catherine Deneuve, pour les robes qui nous ont fait rêver dès notre plus tendre enfance et pour la chanson du gâteau que l’on fredonne encore… En bref, un conte toujours aussi culte.

À bout de souffle

De Jean-Luc Godard avec Jean Seberg, Jean-Paul Belmondo, Daniel Boulanger…

Le synopsis ?
L’itinéraire d’un jeune délinquant qui, après avoir volé une voiture et tué un policier, est traqué par la police…

Pourquoi on l’aime ? Parce que ces deux amoureux là racontent bien plus qu’une histoire d’amour et que les acteurs du film sont tout simplement sublimes. Et aussi ? Voir un Godard au moins une fois dans sa vie !

Citizen Kane

De Orson Welles avec Orson Welles, Joseph Cotten, Dorothy Comingore

Le synopsis ?
À la mort du milliardaire Charles Foster Kane, un grand magnat de la presse, Thompson, un reporter, enquête sur sa vie. Les contacts qu’il prend avec ses proches lui font découvrir un personnage gigantesque, mégalomane, égoïste et solitaire.

Pourquoi on l’aime ? Pour entrer dans le monde machiavélique d’Orson Welles, toujours aussi actuel…

Huit et demi

De Frederico Fellini avec Marcello Mastroianni, Anouk Aimée, Sandra Milo…

Le synopsis ?
Un cinéaste dépressif fuit le monde du cinéma et se réfugie dans un univers peuplé de fantasmes. Surgissent des images de son passé, son enfance et l’école religieuse de sa jeunesse, la Saraghina qui dansait sur la plage pour les écoliers, ses rêves fous de « harem », ses parents décédés. Dans la station thermale où il s’est isolé, son épouse Luisa, sa maîtresse Carla, ses amis, ses acteurs, ses collaborateurs et son producteur viennent lui tourner autour, pour qu’enfin soit réalisé le film sur lequel il est censé travailler.

Pourquoi on l’aime ? Admirer une oeuvre de Fellini, c’est un peu comme s’offrir un concentré d’Italie. Et parce que Huit et demi est considéré comme l’un des meilleurs films de tous les temps.

Chantons sous la pluie

De Stanley Donen et Gene Kelly avec Jean Hagen, Gene Kelly, Debbie Reynolds…

Le synopsis ?
Don Lockwood et Lina Lemont forment le couple star du cinéma muet à Hollywood. Quand le premier film parlant sort, tous deux doivent s’accommoder et tournent leur premier film du genre. Si Don maîtrise l’exercice, la voix désagréable de Lina menace le duo. Kathy, une chanteuse, est engagée pour doubler la jeune femme mais celle-ci devient un obstacle entre Don et Lina ce qui n’est pas du goût de cette dernière.

Pourquoi on l’aime ? Pour chanter avec les personnages, pour s’offrir un bout d’histoire sur pellicule et profiter de son canapé d’un film qui donne le sourire aux lèvres !

Il était une fois dans l’Ouest

De Sergio Leone avec Henry Fonda, Charles Bronson, Frank Wolff…

Le synopsis ?
Alors qu’il prépare une fête pour sa femme, Bet McBain est tué avec ses trois enfants. Jill McBain hérite alors des terres de son mari, terres que convoite Morton, le commanditaire du crime (celles-ci ont de la valeur maintenant que le chemin de fer doit y passer). Mais les soupçons se portent sur un aventurier, Cheyenne…

Pourquoi on l’aime ? Parce que le son de l’harmonica ne nous a plus jamais quitté depuis la première fois que l’on a vu ce western incontournable…

Casablanca

De Michael Curtiz avec Humphrey Bogart, Ingrid Bergman, Paul Henreid…

Le synopsis ?
À Casablanca, pendant la Seconde Guerre mondiale, le night-club le plus couru de la ville est tenu par Rick Blaine, un Américain en exil. Mais l’établissement sert également de refuge à ceux qui voudraient se procurer les papiers nécessaires pour quitter le pays. Lorsque Rick voit débarquer un soir le dissident politique Victor Laszlo et son épouse Ilsa, quelle n’est pas sa surprise de retrouver dans ces circonstances le grand amour de sa vie…

Pourquoi on l’aime ? Parce que regarder un film culte qui parle d’amour et dont l’histoire se passe au sein de notre ville adorée, c’est un peu l’occasion rêvée non ?

La grande vadrouille

De Gérard Oury avec Bourvil, Louis de Funès, Claudio Brook…

Le synopsis ?
En 1942, un avion anglais est abattu par les Allemands au-dessus de Paris. Les trois pilotes sautent en parachute et atterrissent dans différents endroits de la capitale. Ils sont aidés par deux civils français, un chef d’orchestre et un peintre en bâtiment qui acceptent de les mener en zone libre; ils deviennent ainsi, malgré eux, acteurs de la Résistance.

Pourquoi on l’aime ? Bourvil et Louis de Funès nous font toujours autant exploser de rire dans ce film de guerre humoristique plus que jamais intemporel… Quel bonheur !

Le Magicien d’Oz

De Victor Fleming avec Judy Garland, Frank Morgan, Ray Bolger…

Le synopsis ?
Dorothy, jeune orpheline, vit chez son oncle et sa tante. Tout irait pour le mieux si l’institutrice ne détestait pas son chien. C’est alors que Dorothy fait un rêve où elle se trouve transportée au royaume magique des Munchkins à la recherche de son chien. Les Munchkins sont des nains protégés par la bonne fée du Nord mais menacés par la méchante fée de l’Ouest. Pour retrouver son chien, Dorothy doit s’emparer des chaussures rouges de la mauvaise fée et aller voir le magicien d’Oz dans son palais d’Emeraude. À partir de 6 ans.

Pourquoi on l’aime ? Pour revivre une histoire qui a bercée notre enfance et retomber avec plaisir dans un conte pas comme les autres.

12 hommes en colère

De Sidney Lumet avec Henry Fonda, Martin Balsam, John Fiedler…

Le synopsis ?
Un jeune homme d’origine modeste est accusé du meurtre de son père et risque la peine de mort. Le jury composé de douze hommes se retire pour délibérer et procède immédiatement à un vote : onze votent coupable, or la décision doit être prise à l’unanimité. Le juré qui a voté non-coupable, sommé de se justifier, explique qu’il a un doute et que la vie d’un homme mérite quelques heures de discussion. Il s’emploie alors à les convaincre un par un.

Pourquoi on l’aime ? Parce que ce huis clos réunit avec panache tous les ingrédients du film culte.

Mon oncle

De Jacques Tati avec Jacques Tati, Jean-Pierre Zola, Adrienne Servantie…

Le synopsis ?
Le petit Gérard aime passer du temps avec son oncle, M. Hulot, un personnage rêveur et bohème qui habite un quartier populaire et joyeux de la banlieue parisienne. Ses parents, M. et Mme Arpel, résident quant à eux dans une villa moderne et luxueuse, où ils mènent une existence monotone et aseptisée. Un jour que Gérard rentre d’une énième virée avec son oncle, M. Arpel prend la décision d’éloigner son fils de M. Hulot. Il tente alors de lui trouver un travail dans son usine de plastique, tandis que sa femme lui organise un rendez-vous galant avec l’une de leurs voisines… À partir de 6 ans.

Pourquoi on l’aime ? Parce que Jacques Tati.

La planète des singes

De Franklin J.Schaffnerec  avec Charlton Heston, Roddy McDowall, Kim Hunter…

Le synopsis ?
Egaré dans l’espace-temps, un engin spatial américain s’écrase en 3978 sur une planète inconnue. Les astronautes Taylor, Landon et Dodge découvrent que les hommes primitifs de cette planète mystérieuse sont placés sous le joug de singes très évolués…

Pourquoi on l’aime ? Malgré des costumes un peu old school, cette histoire fantastique résonne encore aujourd’hui dans nos esprits !

Les enfants du paradis

De Marcel Carné avec Arletty, Jean-Louis Barrault, Pierre Brasseur…

Le synopsis ?
Paris, 1828. Sur le boulevard du Crime, au milieu de la foule, des acteurs et des bateleurs, le mime Baptiste Deburau, par son témoignage muet, sauve Garance d’une erreur judiciaire. C’est ici que commencent les amours contrariées de Garance, femme libre et audacieuse, et de Baptiste qu’elle intimide et qui n’ose lui déclarer sa flamme. Mais aussi ceux de Nathalie, la fille du directeur du théâtre, qui aime Baptiste, et Frédérick Lemaître, un jeune acteur prometteur, qui entame une liaison avec Garance, tandis que cette dernière aime aussi Baptiste en secret.

Pourquoi on l’aime ? Pour s’offrir une soirée comme au théâtre et un jeu d’acteur éblouissant !