Mercredi 27 mars, on explore le thème de la pollution spéciale avec un historien des sciences et théologien à l’Institut français.

La place des sciences

En partenariat avec l’École Centrale : « L’éthique de l’espace » par Jacques Arnould historien des sciences et théologien, chargé des questions éthiques au Centre National d’Études Spatiales. Quelle est la finalité véritable des activités spatiales ; ont-elles un sens ou répondent-elles à un mythe ? Leurs conséquences à long terme sur nos comportements et sur l’environnement ne sont-elles pas plus importantes que leur utilité immédiate ? Jacques Arnould examine le problème de la pollution spatiale qui constitue, selon lui, une bonne entrée dans la question éthique. Il s’interroge surtout sur les raisons invoquées pour aller dans l’espace.

Casablanca – Institut Français 19h30 – Entrée libre