Du 12 au 15 décembre, le Morocco Adventure Film Festival célèbre sa troisième édition à Rabat. L’occasion de découvrir des périples extraordinaires à travers les images et les témoignages des équipes de réalisation d’Afrique et d’ailleurs, qui font voyager loin, très loin du quotidien.

Les passionnés de voyage, de nature et de sport vont se régaler avec le programme concocté par Youssef El Achhab, fondateur et directeur du MAFF. Grâce à cet événement unique dédié à l’aventure et au voyage, il partage sa passion avec d’autres baroudeurs autour du monde et permet au grand public de découvrir des images à couper le souffle. C’est dans la salle du Cinéma La Renaissance que seront projetés plus d’une cinquantaine de films. La sélection officielle rassemble de petites merveilles. « Shades of Winter : Couples », de la productrice autrichienne Sandra Lahnsteiner présente un nouvel aspect de ses protagonistes du sport d’action féminin. Trois sportives aguerries emmènent leurs époux pour un voyage de freeride dans les montagnes sauvages de la Colombie-Britannique au Canada.

« In the Starlight » de Mathieu Le Lay dresse le portrait intime du photographe Paul Zizka qui s’aventure seul dans la nuit, à la recherche des cieux les plus étoilés au monde, de sa maison dans les Rocheuses canadiennes jusqu’aux dunes sauvages du désert de Namibie. « 77% » de Guido Manuilo est un court documentaire réalisé récemment dans le cadre de la 53ème expédition scientifique en Antarctique.

« Paige » de Bjarne Salen suit la surfeuse Paige Alms lors de son voyage à Hawaii pour surfer sur les plus grosses vagues du monde. « Le passeur de la Nahanni » de Dominique Snyers accompagne quatre jeunes alpinistes rêvant d’escalader la Tour des Fleurs de Lotus, un grand mur légendaire, du nord du Canada. « Emocean » de Tony Harrington est un documentaire avec une âme, un mélange salé d’histoires d’aventure, d’adrénaline, d’inspiration, d’amour et de perte. « Sumber » de Gantulga Battulga montre le parcours de snowboardeurs français, néerlandais et mongoles dans l’ancienne Mongolie. « L’âge de la déconnexion » de Cristobal Gonzalez raconte l’histoire de 10 personnes noyées dans la toxicomanie au Mexique, et leur réhabilitation grâce à la nature. En marge des projections, une série de conférences, de débats, de rencontres, d’expositions et d’animations auront lieu dans plusieurs endroits de la ville.

Infos

MAFF du 12 au 15 décembre –  Cinéma La Renaissance, Rabat
Tout le programme sur Facebook/Morocco Adventure Film Festival