Programmes spécifiques, cours de langues intensifs et activités parascolaires : petit coup d’œil sur les derniers paradis scolaires qui promettent de former l’élite de demain.

L’école Belge

Présent depuis 2014 à Casablanca, le réseau des écoles belge du Maroc (EBM) s’est agrandi en septembre dernier avec l’ouverture d’une nouvelle structure à Rabat pour les enfants de 2 ans et demi jusqu’à 10 ans, appelée « section fondamentale ». Du côté de Casablanca, deux établissements offrent quant à eux un parcours complet pour les enfants de 2 ans et demi jusqu’à 18 ans.

Sa philosophie ?

L’école belge est un établissement qui suit le programme d’enseignement de la fédération Wallonie-Bruxelles, régie par l’Accord du 21 mai 2014 entre le Gouvernement du Royaume du Maroc et le Gouvernement de la Fédération Wallonie-Bruxelles. Délivrés par des professionnels de l’enseignement en Belgique, les cours accordent la priorité à l’apprentissage de la lecture, la production d’écrits ainsi qu’à la communication orale et la maîtrise des outils mathématiques. L’éducation psychomotrice et corporelle, l’éducation artistique, l’initiation scientifique, l’éducation aux médias, l’apprentissage de comportements sociaux et de la citoyenneté sont également quelques-unes des valeurs prônées au sein du programme.

Sa particularité ?

Outre les savoirs scolaires incontournables, le programme privilégie le développement de valeurs inhérentes aux compétences autonomes de l’enfant. Comment ? En développant la curiosité et le sens de l’esprit critique et en valorisant les réussites personnelles tout autant que le droit à l’erreur. Méthodes interactives d’apprentissage, développement des habiletés communicationnelles ou encore coopération entre les élèves.

Comment se passent les admissions ?

Si aucun test de connaissance n’est mis en place pour être admis au sein de l’école, l’acception du dossier de l’élève se fait sur une analyse de son niveau d’étude, et après un entretien avec la famille.

3 : C’est le nombre total de sites EBM présents au Maroc : une école à Rabat, une section fondamentale à Dar Bouazza et une section secondaire sur la route d’Azemmour.

Le CESS, (certificat d’enseignement secondaire supérieur) vient clôturer la fin du cycle secondaire et donne directement accès aux études supérieures, quelles qu’elles soient.

On aime ?

La présence au sein de la section secondaire, de « Plans Individuels d’Apprentissages ». Appelés PIA, ce sont des cours mis en place tout au long de l’année pour aider les élèves dans leur méthode d’apprentissage. Des accompagnements individualisés adaptés pour soutenir l’étudiant face aux difficultés rencontrées.

Du côté des langues ?

Si les cours sont dispensés en français, le programme est complété par des cours d’anglais ou de néerlandais à partir de 6 ans et des cours d’espagnol dès le début du collège. Tout au long du cursus, les élèves de 5 à 18 ans suivent également des cours obligatoires de langue arabe.

 

 

996 : C’est le nombre d’élèves au sein des EBM de Casablanca. 287 élèves sont présents à Rabat.

Droits de première d’inscription : 35000 Dh pour les non-belges, droits de réinscription annuels de 5000 à 7000 Dh. Frais de scolarité : 42400 Dh pour la maternelle, 51900 Dh pour le primaire et 61700 Dh pour le collège et lycée.

 

Plus d’informations sur www.ecolebelge.org ou directement au +212 522 641 212.

La British International School

Après avoir inaugurée en 2017 sa section maternelle, primaire et collège, la British international School of Casablanca a récemment accueilli ses lycéens pour l’année scolaire 2019-2020.

Sa philosophie ?

La British International School of Casablanca est la première école au système éducatif britannique implantée au Royaume. Elle suit le programme d’enseignement du « curriculum Cambridge » et dispose de l’autorisation du Ministère de l’Éducation Marocaine. Son programme est basé sur le respect de valeurs humaines fortes telles que la rigueur, l’excellence, le respect des autres et la tolérance.

Sa particularité ?

Le système éducatif anglais a pour particularité la structure de son programme. En effet, au-delà du curriculum académique, les arts, les sports, la natation, la musique et le théâtre sont des piliers du profil de l’élève. Le football est également un sport fort de l’école.

Comment se passent les admissions ?

Les admissions se font sur des évaluations en mathématique et comportementales qui mesurent également le niveau d’anglais pour pouvoir définir les axes d’améliorations requis pour l’élève. Attention, le profil des parents reste aussi déterminant !

3ans : C’est l’âge à partir duquel les élèves sont initiés à la lecture. La lecture occupe une place importante : « la Bibliothèque » est d’ailleurs une matière à proprement parler.

8h-15h45 : Ce sont les horaires des cours. Un temps libre qui favorise les activités « cocurriculaires ». Trois fois par semaine, les élèves ont la possibilité de choisir entre une dizaine de disciplines artistiques, sportives ou musicales, totalement gratuites.

On aime ?

Le principe de « Prep School » : la spécialisation des enseignants dès le primaire. Les élèves bénéficient d’enseignants experts dans certaines matières telles que l’art, la musique, le théâtre, les mathématiques, l’anglais, les langues, et l’éducation sociale.

Du côté des langues ?

L’ensemble des matières est dispensé en anglais par des enseignant britanniques qualifiés. À partir de 6 ans, les enfants étudient aussi entre 3 et 4 heures par semaine l’arabe et le français.

 

 

 

L’examen de fin d’études secondaires ( le A level) prépare aux plus grandes universités : Cambridge, Oxford, Harvard, MIT… entre autres.

 

2 hectares :  C ’est la superficie de l’école construite à Bouskoura. Elle dispose, outre les salles de classes et espaces de vie, d’un gymnase, d’un auditorium, d’un terrain de football, de basketball, ainsi qu’une piscine semiolympique de 25 mètres.

Les frais de scolarité annuels varient entre 66096 Dh et 152 040 Dh, selon la classe de l’élève.

 

 

Plus d’information sur www.bisc.ma et directement au +212 520 500 200.

London Academy

Cette « smartschool » ouverte en 2017 et initiée par Samir Benmakhlouf, ancien directeur général de Microsoft Maroc, a été couronnée l’année dernière par l’obtention de l’accréditation Cambridge d’éducation britannique et célèbre sa première année scolaire.

Sa philosophie ?

Un programme marocain et anglais international immergé dans l’ère des nouvelles technologies d’information et de communication. Accréditée par le Ministère de l’Éducation du Royaume du Maroc et reconnue par le système anglais Cambridge, la London Academy met au centre de ses valeurs scolaires, les 6 C : pensée Critique, Citoyenneté, Collaboration, Communication, Caractère et Créativité à travers des cours délivrés par des professeurs internationaux qualifiés.

Sa particularité ?

L’intégration poussée des nouvelles technologies dans son programme à travers la science, la technologie, l’ingénierie, mais aussi l’art et les mathématiques. Le tout, complété par des matières déployées autour de la robotique ou de la réalité virtuelle. Un univers connecté dont bénéficient également les enseignants avec des salles de classe équipées de projecteurs interactifs favorisant l’apprentissage et les interactions.

Comment se passent les admissions ?

Un test d’admission devra être effectué avec frais de 2000 Dh.

 

 

8800 :  C’est le nombre de mètres carrés de terrain abritant les différentes structures de l’école à Bouskoura. Sur place, plusieurs espaces sportifs (deux terrains de football, deux terrains multisports et une salle de gym intérieure) mais aussi des salles technologiques, une bibliothèque, un théâtre, une suite d’art.

A terme, les écoliers obtiennent le BAC marocain avec possibilité de passer son équivalent américain mais aussi très prochainement la qualification IGCSE de Cambridge. Objectif ? Ouvrir les portes des universités du monde entier.

On aime ?

L’aspect technologique poussé. Les formations certifiantes en partenariat avec Microsoft Imagine Academy et Certiport ou encore la maîtrise de certains logiciels en cours comme LEGO Education. Objectif ? Etre prêts pour les nouveaux métiers du XXIe siècle.

Du côté des langues ?

Trilingue, l’école insiste sur la pratique de l’arabe, du français et de l’anglais dès le primaire. Néanmoins à l’école secondaire, les élèves ont également accès aux cours de chinois, d’allemand, d’espagnol et de latin.

Côté sport ?

Football, basket-ball, handball, danse et volley ball.

20 :  C’est le nombre maximum d’élèves autorisés par classe

Les tarifs s’élèvent à 20000 Dh pour les droits de première inscription, puis 7000 Dh de frais annuels. La scolarité elle équivaut à 49000 Dh pour le préscolaire, 59000 Dh pour le primaire, 69000 Dh pour le collège et 79000 Dh pour le lycée.

 

Plus d’informations sur www.londonacademy.ma ou directement au +212 522 780 010.

Le Groupe Scolaire La Résidence

Déjà bien connu, ce groupe scolaire privé a ouvert une nouvelle école primaire à Casa-Anfa en septembre 2018 inscrite dans le réseau des écoles homologuées par l’Agence pour l’enseignement français à l’étranger (AEFE).

Sa philosophie ?

Le GSR est naît en 1982 avec une première école primaire créée par son fondateur Mehdi Hefiri. Il s’attache à ce que ses élèves puissent évoluer dans un cadre orienté vers le développement durable, le sport, les arts, l’ouverture internationale, tant par sa politique de langues étrangères que par la diversité des nationalités de ses équipes et élèves. Le tout évoluant dans une harmonie basée sur le respect de l’autre, la bienveillance et la tolérance.

Sa particularité ?

Le GSR cumule les différents systèmes et offre un diplôme du baccalauréat qui ouvre plusieurs portes. Homologué depuis 2007, le GSR est un établissement partenaire de l’AEFE. Il dispense aussi un programme international, depuis mai 2004. Son projet éducatif s’inspire du Programme d’Education Intermédiaire (PEI) qui est l’un des programmes offerts par le Baccalauréat International.

Comment se passent les admissions ?

Pour l’accès à l’école maternelle, l’admission des enfants se fait selon les places disponibles, après examen des dossiers de pré-inscription et rencontre des familles. Pour intégrer la Moyenne ou la Grande section, des tests sont mis en place. L’accès à l’école élémentaire se fait après l’étude du dossier de pré-inscription de l’enfant et le passage d’un test-concours d’admission en arabe, français et maths. L’accès au cycle secondaire (Collège et Lycée) se fait après l’étude du dossier de pré-inscription de l’enfant et le passage d’un test-concours d’admission en Arabe, Français, Anglais et Maths et selon le niveau demandé, éventuellement dans d’autres matières.

9 établissements :  C’est le nombre d’écoles que détient le Groupe Scolaire la Résidence : 4 écoles maternelles, 3 écoles élémentaires, 1 collège, 1 lycée, sur tout le territoire casablancais.

Baccalauréat français toutes séries confondues, Baccalauréat option Internationale, Baccalauréat technologique. Les bacheliers ont accès ensuite aux Classes Préparatoires des Grandes Ecoles Françaises (HEC, ESSEC,….), aux établissements d’Enseignement Supérieur en France, au Maroc mais aussi en Suisse, Grande- Bretagne, Canada,…

On aime ?

Avec ses toits et murs végétalisés, la nouvelle école Casa-Anfa est également la première école au Maroc lauréate du concours international « Green Awards 2018 ». Son environnement constitué d’espaces verts, et ses infrastructures comprennent gymnasium, piscine couverte, salle polyvalente, salles de restauration, de repos et d’animations. Les nouvelles technologies sont partout : tableaux blancs interactifs, salles informatiques, laboratoires de langues, connexions Wi-Fi dans les espaces communs…

Du côté des langues ?

Le bilinguisme s’impose dès la moyenne section de maternelle, avec le français et l’arabe. Puis un apprentissage systémique des langues arabe, française et anglaise est inclus du CE2 à la 6e année du primaire. Au collège, l’enfant reçoit pendant trois ans un enseignement bilingue et une éducation internationale avec une autre langue à apprivoiser : l’espagnol.

 

Aucune information sur les frais d’inscription et de scolarité n’est communiquée. Il faut prendre rendez-vous dans un des établissements du Groupe pour en savoir un peu plus…

 

Plus d’informations sur www.gsr.ac.ma ou directement au 0800 00 25 52

Les Écoles Internationales de Sana Education (EIC et EIR)

Développées par Sana Education, Pôle Education du Groupe Saham, les écoles internationales proposent un cycle d’enseignement de la maternelle au baccalauréat.

Sa philosophie ?

Leur devise : « Fier de mes racines, ouvert sur le monde ». Le projet pédagogique de écoles internationales de Rabat et Casa valorise l’appartenance à la culture locale. L’enseignement de la langue arabe y est particulièrement soigné avec un suivi des formateurs effectué la Queen Rania Teatcher Academy. La créativité, l’audace et entrepreneuriat sont des valeurs qui guident l’ensemble des actions éducatives, à l’aide d’une stratégie du numérique ambitieuse.

Sa particularité ?

Pour favoriser l’éclosion des vocations, l’école encourage l’esprit d’initiative et la créativité à travers la mise en place de projets entrepreneuriaux. Plusieurs points sont travaillés : l’ouverture d’esprit, la prise de parole et la responsabilisation des élèves. Conscient que les métiers de demain n’existent pas encore, l’école pousse ses élèves à innover et faire preuve d’audace. A l’EIC au niveau de la seconde, une initiation PFEG (Principes Fondamentaux de l’Economie et de la Gestion) est proposée systématiquement à tous les élèves.

Comment se passent les admissions ?

L’accès à l’EIR et l’EIC se fait après examen des dossiers de pré-inscription et la réussite aux tests d’admission.

 

4000 : C’est le nombre d’élèves que peuvent accueillir tous les établissements de Sana Education.

5 :  Sana Education compte déjà 5 établissements au Maroc. Un à Rabat : l’Ecole Internationale de Rabat situé dans le quartier Hay Riad et quatre à Casablanca: l’école bilingue Leymoun Sana, l’EIC Ain-Diab de la maternelle au primaire, l’EIC Val-d’Anfa du collège au lycée homologuée par l’AEFE, l’EIC Almaz de la maternelle au lycée également homologuée par l’AEFE. Ce dernier établissement a ouvert ses portes en septembre 2018, il est doté d’une superficie de 18000 m2 et propose un grand nombre d’équipements, dont un amphithéâtre, des terrains omnisports, une piscine semiolympique couverte, un gymnase et de nombreux espaces verts.

L’IER dispense un enseignement bilingue donnant accès à un Baccalauréat marocain international (cursus IB). L’IEC donne accès au baccalauréat français.

 

On aime ?

Ce groupe d’écoles privées est résolument tourné vers le monde du travail pour former de jeunes actifs responsables. La créativité se trouve valorisée et les programmes sont adaptés en fonction du profil de l’élève.

Du côté des langues ?

A l’EIC, le multilinguisme est un pilier fondamental du projet pédagogique. A la maternelle et au primaire, 3 langues sont enseignées dès la maternelle : français, arabe et anglais. Au collège, les élèves ont la possibilité de choisir une 4ème langue vivante dès la classe de 5ème. A l’EIR, l’apprentissage des langues dès le plus jeune âge est privilégié avec un enseignement bilingue dispensé en 2 langues (français, arabe) et l’apprentissage d’une 3ème langue dès la maternelle (anglais).

A l’EIC, les droits de première inscription sont fixés à 16000 Dh. En 2018, les frais de scolarité étaient fixés à 36000 Dh par an pour la maternelle, 40000 Dh pour le primaire et 45000 Dh pour le collège et lycée.

 

www.eic.ma

L’École Française Internationale

Cet établissement français homologué par l’AEFE a ouvert ses portes en septembre 2017 pour les élèves du primaire, en septembre 2018 pour les classes de 6ème et de 5ème. Les classes de 4ème ouvriront en 2019, les classes de 3ème en 2020 et le lycée en 2021.

Sa philosophie ?

Les élèves de l’EFI reçoivent un enseignement ouvert sur le monde organisé autour du programme officiel français et qui laisse une large place à l’apprentissage des langues, et notamment de l’anglais. De nombreuses activités extra-scolaires sont proposées afin de maintenir un bon équilibre entre apprentissage des fondamentaux et activités culturelles, sportives, ludiques ou citoyennes.

Sa particularité ?

L’enseignement des langues est au coeur du projet d’établissement de l’EFI et l’un des piliers de sa dimension internationale. Le français est la langue première, l’anglais et l’arabe sont enseignés dès la petite section. Outre le multilinguisme, l’EFI prône l’épanouissement des élèves et l’éducation positive, en misant sur des apprentissages précoces et des pédagogies  actives, qui renforcent la confiance et les capacités d’expression. Venir à l’école doit être un   et dans ce sens l’établissement essaie de valoriser toutes les formes de talents et de stimuler la créativité de ses élèves.

Comment se passent les admissions ?

En petite section, les enfants sont admis sur dossier et entretiens d’évaluation avec les parents et l’enfant. A partir de la moyenne section, ce sont les tests d’admission du Service culturel de l’Ambassade de France (SCAC) qui permettent d’intégrer l’établissement. La notice d’admission se trouve en ligne sur le site : www.efmaroc.org.

12 500 m2 : C’est la superficie de l’EFI qui abrite 3 bâtiments à la signature architecturale contemporaine avec des espaces distincts pour la maternelle, le primaire, le collège et le lycée, ainsi que des équipements scientifiques, culturels et sportif, auditorium, trois bibliothèques, quatre grandes cours de récréation.

Diplôme du baccalauréat français avec option internationale, et principales certifications linguistiques internationales.

On aime ?

Les uniformes obligatoires qui renforce le sentiment d’appartenance à la communauté EFI et garantit l’égalité. Les nombreuses activités artistiques et sportives proposées après les cours. Le cursus 50/50 mis en place à la rentrée 2019 à la petite section de maternelle, qui dispense un enseignement à parts égales entre le français et l’anglais, en plus des trois heures hebdomadaires d’arabe. Ce dispositif sera effectif l’année suivante pour la moyenne section, et l’année d’après pour la grande section.

Du côté des langues ?

L’enseignement trilingue est basé sur une immersion linguistique quotidienne dispensé par des « Native Speakers ». En fin de primaire, tous les élèves auront atteint un niveau d’anglais qui leur permettra d’utiliser la langue comme un outil de travail et de communication. Au collège, les élèves ont également un apprentissage renforcé de l’anglais : 8 heures hebdomadaires obligatoire pour tous les élèves. Dès la 5ème, les élèves ont l’obligation de choisir une troisième langue vivante : espagnol ou mandarin.

Frais de 1ère inscription rentrée 2019 : 40000 Dh, frais annuels de réinscription : 6000 Dh. Frais de scolarité : 43500 Dh de la PS à la GS, 49500 Dh du CP au CM2, 60 000 Dh pour le collège et le lycée.

 

www.eficasablanca.org – Tél : +212 529 151 001

Le Groupe Scolaire Jacques Chirac

Tout nouveau, le GSJC homologué par l’AEFE ouvre ses portes en septembre 2019 au coeur de Rabat, et accueillera d’abord les élèves de la petite section de maternelle jusqu’à la sixième, puis progressivement jusqu’à la terminale.

Sa philosophie ?

Le GSJC s’appuie sur un projet éducatif qui accorde une place centrale à la diversité linguistique, à l’ouverture culturelle et au développement de l’autonomie des élèves. Sa particularité parmi les établissements d’enseignement français à Rabat porte sur l’enseignement des langues, avec un horaire étendu, pour l’arabe et l’anglais, dès la Maternelle, tout en affirmant la priorité donnée à l’acquisition et à la maîtrise de la langue française. Pour ce faire, les compétences orales sont cultivées à tous les niveaux d’enseignement et particulièrement la prise de parole en public par la pratique du débat réglé, de l’exposé, de la déclamation, du théâtre…

Sa particularité ?

Le Groupe Scolaire Jacques Chirac se définit comme une école connectée. Pour les apprentissages et les actes quotidiens de communication, des outils numériques adaptés, modulables et sécurisés sont mis à disposition: ordinateurs et tablettes, applications et logiciels éducatifs, suites logicielles de gestion, d’inscription, de suivi de vie scolaire. Ces outils indispensables resteront des instruments maîtrisables et une place capitale est au bon usage des nouvelles technologies, pour apprendre à l’enfant à les exploiter à bon escient. Les compétences de codage et l’approche transdisciplinaire par les « Serious Games » et la robotique font partie des innovations importantes de même que la mise à disposition d’équipements scientifiques de pointe : les enseignants du GSJC y sont formés dans le cadre d’un partenariat avec Microsoft Education et la société Biolab.

Comment se passent les admissions ?

Ce sont les tests d’admission du Service culturel de l’Ambassade de France (SCAC) qui permettent d’intégrer l’établissement. La notice d’admission se trouve en ligne sur le site : www.efmaroc.org.

 

14000 m2 : C’est la surface du campus qui promet d’être à la pointe de la technologie avec des salles spécialisées (motricité, sciences et technologie, arts plastiques, éducation musicale), des équipements numériques dans tous les espaces, un auditorium, une salle omnisport couvertes, des terrains de sports extérieurs, 3 cours, un jardin pédagoqique bibliothèques, restaurant…

1086 places : C’est la capacité d’accueil totale de ce nouveau campus.

La fin du cursus aboutit au baccalauréat français.

On aime ?

Le port d’une tenue scolaire uniforme est obligatoire comme facteur d’égalité au sein de l’établissement et de prévention d’éventuels écarts vestimentaires. Il renforce d’autre part, le sentiment d’appartenance à la communauté scolaire.

Du côté des langues ?

L’enseignement des langues est renforcé avec un horaire étendu pour l’arabe et l’anglais dès la maternelle, tout en affirmant la priorité donnée à la maîtrise de la langue française. Dès le primaire, des leçons du programme français sont pratiqués en co-enseignement en anglais, en plus des cours de langue spécifiques. Le GSJC proposera également la préparation aux certifications anglophones comme le Toefle primary.

Au GSJC, les droits de première inscription sont fixés à 35000 Dh,puis les frais annuels de réinscription à 6000 Dh. Les frais de scolarité sont fixés à 42000 Dh par an pour la maternelle et l’école élémentaire, 54000 Dh par an pour le collège et lycée.

 

www.gsjc.ma – Tél : 0800 00 24 24