La Foire d’art contemporain africain 1:54 c’est fini ! Après un weekend marrakchi chargé, voici quelques expositions toujours d’actualité à admirer entre Casablanca et Marrakech pour tous les retardataires curieux.

CASABLANCA

« 3134 »

art exposition Casablanca loft galerie

Comme une introspection sur toile où les couleurs se confondent aux souvenirs, l’artiste photographe Joana Choumali témoigne à travers plusieurs séries de travaux, sa relation quasi fusionnelle à l’Afrique et son attachement à la Côte d’Ivoire. « 3134 » comme la distance kilométrique qui sépare Abidjan de Casablanca, la ville où elle a vécu et étudié et qui garde une place particulière dans son cœur. « 3134 » comme une odyssée africaine où la notion de migration s’explore en images à travers des collages poétiques où le réel laisse bien souvent place à l’imaginaire. « Mon travail est un témoignage de mon temps, de ce qui m’entoure, des multitudes de cultures, de sous-cultures et des phénomènes que j’observe, que ce soit sur mon continent ou à l’extérieur. J’aime beaucoup faire des parallèles entre ce qui rapproche les humains plutôt que ce qui les divisent. », dévoile cette artiste, plusieurs fois primée à l’international. Un message universel empreint de délicatesse, à savourer, les yeux grands ouverts.

Du 7 février au 10 mars – LOFT Art Gallery – 13, rue Kaïssi, Triangle d’or, Casablanca – +212 522 944 765

« Depuis l’intimité »

miro villa des arts art exposition Casablanca galerie

En écho à l’Espagne, pays invité d’honneur du Salon International de l’Edition et du Livre (SIEL), la Fondation ONA dévoile une exposition aux influences ibériques établie en partenariat avec la Fondation espagnole ENAIRE, à travers plusieurs pièces de sa collection personnelle. Joan Miró, Eduardo Arroyo, Antoni Tàpies ou Luis Gordillo… Une sélection d’œuvres prestigieuses pensée comme un pèlerinage culturel dans l’art espagnol du XXème et XXIème siècle à travers plusieurs toiles légendaires et peintres de renom. Des peintures, aux photographies en passant par des gravures : autant de techniques et d’artistes à admirer en toute intimité au sein de la Villa des Arts de Casablanca. Olé !

Du 7 au 28 février – Villa des Arts de Casablanca – 30, Bd Brahim Roudani – +212 522 295 087

MARRAKECH

Exposition collective

Pour admirer l’Art dans toute ses diversités, on se rend à la David Bloch Gallery qui présente les œuvres inédites de cinq artistes contemporains : Ghizlane Sahli, Sébastien Preschoux, Swiz, Vincent Abadie Hafez et Yassine Mekhnache. Au détour des accrochages, on se confronte alors aux « alvéoles » oniriques de Ghizlane Sahli et de son « Passager », (sa dernière création réalisée à partir de bouteilles en plastique et fils d’or présentée au MUCEM), hypnotiser son regard avec les réalisations aux vibrations 3D de Sébastien Preschoux, tenter de percer le secret des œuvres de Swiz et de ses structures architecturales imbriquées, suivre les entrelacements de lettres calligraphiées de Vincent Abadie Hafez, ou encore partir à la rencontre de la peinture profondément vivante de Yassine Mekhnache alias « Yaze », entre chair et matière. Plurielle et fascinante : une exposition à vivre comme une épopée en terre de créativité.

Du 1er février au 23 mars – David Bloch Gallery – 8 bis rue des Vieux Marrakchis, Marrakech – +212 524 457 595

« Deep Inside »

yamou galerie atelier 21 exposition Marrakech

En célébrant les trente ans de carrière de l’artiste Yamou, l’exposition « Deep Inside » présentée par la galerie L’Atelier 21 s’exporte en février dans le quartier arty de la ville ocre à l’occasion de la foire d’art contemporain 1-54. Dans le cadre de ses activités « hors murs », c’est toute une scénographie qui a été imaginée pour accueillir les travaux de ce peintre singulier du paysage contemporain marocain… En bannissant murs et cloisons, le hangar d’exposition s’est transformé en une véritable « forêt d’œuvres d’art » éphémère permettant ainsi au spectateur de se promener à travers les différentes périodes de création de l’artiste. Une déambulation à la rencontre d’un univers unique, entre paysages nocturnes et formes évanescentes, qui dévoile quelques dernières œuvres jamais exposées. À faire !

Du 21 février au 3 mai –Hangar attenant au Comptoir Des Mines – 62, angle rue de la liberté et rue de Yougoslavie, Marrakech -+212 522 981786