La révolution écolo a investi le monde de la beauté : on parle dorénavant de cosmétiques bio, naturels, sans paraben, sans silicone, sans conservateurs… Mais qu’est ce que ça veut réellement dire ? Nous sommes parti chercher quelques éclaircissements sur les produits naturels qui nous rendent plus belle ! Rencontre avec Caroline Rousseau, consultante pour l’industrie cosmétique.

Qu’est-ce qu’un produit cosmétique bio ?
Un cosmétique bio porte sur son emballage un label bio. Il en existe différents sortes : les plus connus sont ECOCERT (France), NATURE & PROGRES (France), BDIH (Allemagne) ou encore USDA (Etats-Unis). Chaque label a son propre cahier des charges et ses spécificités, mais tous assurent que le produit contient au moins 20% d’ingrédients issus de l’agriculture biologique, au moins 95% d’ingrédients naturels, et interdisent l’usage de substances néfastes pour le consommateur ou pour l’environnement (silicones, huiles minérales, parfums de synthèse, parabènes..). Ainsi, les produits cosmétiques bio mettent l’accent sur les ingrédients naturels et préservent l’environnement et la santé de notre peau. Pour le moment, il n’existe aucun label marocain Bio en cosmétique, les produits doivent donc se faire certifier à l’étranger, ce qui représente des frais considérables.

Qu’est-ce qu’un produit cosmétique naturel ?
Un produit cosmétique naturel est un produit qui, par définition, contient des ingrédients naturels, comme par exemple des huiles végétales, des extraits de plantes ou des huiles essentielles. Mais attention, le terme  »naturel » est beaucoup moins réglementé que le terme  »bio ». Ainsi, un produit cosmétique dit  »naturel » peut aussi contenir des ingrédients de synthèse interdits par les labels bio et surtout, il n’y a aucune garantie concernant l’usage d’ingrédients issus de l’agriculture biologique. Il faut donc être très attentif à la composition des produits cosmétiques  »naturels » et bien lire les étiquettes !

essential-oils-1433694

Que devons nous rechercher pour être le plus doux avec notre peau?
Il n’existe pas de bons ou de mauvais produits cosmétiques, c’est à chacun de trouver le produit qui lui convient. Mais une chose est sûre : plus un produit cosmétique est naturel, plus il est respectueux de la peau et de l’environnement.

Mais comment s’y retrouver?
Même si l’exercice n’est pas facile, lire les étiquettes et les listes d’ingrédients doit devenir un réflexe. Il faut garder à l’esprit une chose simple : les 5 premiers ingrédients représentent 80% de la composition totale du produit. De plus, dans un contexte où les labels se multiplient et l’offre devient de plus en plus variée, la tendance est de consommer moins mais mieux : ce qu’on appelle la Slow Cosmétique. Elle représente la meilleure solution pour éviter les pièges du marketing. Les principes : limiter le nombre de produits dans sa salle de bain, éviter les produits avec des listes d’ingrédients longues et compliquées, et revenir à des produits simples et efficaces comme le savon noir, l’argile, les eaux florales ou encore les huiles végétales. Contrairement aux idées reçus, ces produits simples et peu coûteux restent aussi efficaces (et même parfois plus efficaces) que des produits cosmétiques sophistiqués.

Que signifie  »sans silicones »?
Les silicones sont des composés sans danger pour la santé. Par contre, ils ne sont pas biodégradables : ils s’accumulent dans l’environnement avec effets néfastes sur les écosystèmes. C’est pour cette raison qu’il est préférable de les éviter dans les cosmétiques. On les retrouve sous les noms Dimethicone, Cyclomethicone ou Cyclopentasiloxane.

cosmetics-bio

Que signifie  »sans huiles minérales »?
Les huiles minérales proviennent des huiles dérivées de la pétrochimie, et n’ont donc rien de naturelles. Elles sont utilisées dans l’industrie comme lubrifiant mécanique ou huile de moteurs. Mais elles se retrouvent également dans les cosmétiques conventionnelles, comme  »corps gras ». Contrairement aux huiles végétales qui sont de véritables concentrés d’actifs, les huiles minérales sont inertes. Elles n’ont aucune activité cosmétique, elles ne réparent pas l’épiderme, mais créent une barrière sur la peau qui va empêcher l’eau de sortir. Elles créent donc la sensation d’une peau hydratée, mais dès l’arrêt de la crème, la peau se déshydrate à nouveau. Ces huiles peuvent même étouffer l’épiderme et être responsable de pores obstrués et petits boutons. Mieux vaut donc les éviter ! On les retrouve sous les noms Paraffinium liquidum, Petrolatum ou Isodedecane.

Que signifie  »sans parfum »?
Les parfums peuvent être à l’origine d’allergies ou de rougeurs, et doivent être évités sur la peau des bébés, des jeunes enfants et des peaux sensibles. Mais  »sans parfum » ne signifie pas  »naturel ».

Focus sur les parabènes
Les parabènes sont des conservateurs très utilisés dans les cosmétiques conventionnels. Ils sont fortement soupçonnés d’être des perturbateurs
endocriniens qui accélèreraient l’apparition de tumeurs au sein. C’est la raison pour laquelle de plus en plus de marques évitent de les utiliser dans leurs formules.