faces-project-badr-bouzoubaa

Jusqu’au 28 février on découvre « Faces project »  : une exposition étonnante qui questionne de l’impact du « selfie » sur nos comportements par l’artiste Badr Bouzoubaâ.

« Nous connaissons actuellement une sublimation constante de nous-mêmes à travers nos Selfies et nos “moments” postés de manière régulière, voire obsédante, sur les réseaux sociaux. Instagram, Twitter, Facebook, Snapchat, la génération 2.0 ne jure que par ça pour exister dans une société en pleine mutation. Face à ces surreprésentations de l’individu, l’artiste cherche à aller vers l’essence de l’être humain et le mettre à nu. Sans fioritures, un décor minimaliste pour percer ce qui fait respirer et “vivre” chacun de nous : à savoir l’âme. Des yeux rivés sur l’objectif, une expression neutre afin de laisser échapper ce qui est indicible, ce qui est incontrôlable en nous. »

En bref ? On découvre une galerie de portraits illustrant le rapport de cette certaine génération 2.0 à l’Image à travers l’outil premier de l’être humain: son visage. Sans artifices, face à l’objectif de l’artiste Badr Bouzoubaa, s’instaure ainsi un questionnement et une analyse simple de l’impact du « selfie » sur nos comportements. À la fois obsédante et révélatrice, la photographie expose ces visages inconnus, en se faisant message. Pour afficher ses plus beaux non-sourires, à contrecourant des tentations narcissiques actuelles.

exposition institut français Casablanca

Du 17 janvier au 28 février – Galerie 121 de l’Institut français – 121, Bd Zerktouni, Casablanca – +212 522 779 870